Sixtine Malaterre

Été 2014, Sixtine décide de mettre un terme à sa carrière de sportive de haut niveau. Pour marquer son départ de la scène internationale de la descente de rivière, nous lui avons posé quelques questions…

Que retiendras-tu en particulier de ces années d’entrainement à haut niveau ?

« La satisfaction de réussir mes objectifs, les sensations de glisse, de puissance sur l’eau, de maîtriser son embarcation et de découvrir de nouvelles sensations. Mais aussi le fait de pratiquer à haut niveau un sport qui n’est pas à la portée de tous. Rencontrer des personnes super et évoluer au près d’eux, grandir. »

Ta vie actuellement, en quelques mots ?

« Je suis professeur des écoles en région parisienne. J’essaye d’aider les enfants à se réaliser, à grandir. J’essaie de leur transmettre le goût des passions dans la vie. C’est sûr que si je rencontre un enfant qui a une passion pour un sport ou autre, je le pousserai à aller à fond. »

Les projets pour l’avenir ?

« Pendant que je pratiquai le kayak à haut niveau j’ai beaucoup pensé à moi, maintenant j’aimerais penser un peu plus aux autres, aux proches mais aussi aux enfants en difficulté. »

BSM 2012

BSM 2012

Pourquoi as tu eu envie d’arrêter ?

« Je me sentais prête à arrêter et à passer à autre chose. »

C’est quoi pour toi la pire course de ta carrière ?

« En fait, je préfère me souvenir des choses positives et pas des négatives, du coup je ne saurais pas dire quelle était la pire course de ma carrière. Bien sûr il m’est arrivé un paquet de galères pendant les entraînements. En 2009, par exemple, sur un stage équipe de France, je suis tombée dans un rappel à Valtellina, j’ai eu très peur, je ne voulais plus remonter sur l’eau. Au final, l’après-midi j’étais dans mon kayak ! »

(Pour info Sixtine fera 4ème cette même année sur cette rivière aux championnats d’Europe et c’est sur cette rivière qu’elle décroche le Bronze en 2014 sur le sprint.)

Du coup tu saurais dire quelle serait la plus belle course de ta carrière ?

« En classique je dirais que c’est une course de sélection équipe de France qui se déroulait à Sort en 2010, j’avais l’impression d’arriver à faire exactement ce que je voulais, j’étais vraiment contente de ce que j’avais fait. Sinon j’ai aussi un souvenir très fort sur le sprint des championnats d’Europe 2013 à Bovec avec vraiment la sensation du dépassement de soi. »

Est ce que tu avais un « truc », un rituel avant chaque course importante ?

« Pas vraiment, je ne suis pas trop superstitieuse, je ne mettais pas le même short à chaque fois si c’est la question. J’essayer surtout d’être le plus possible concentrée sur moi et me dire que j’étais capable de le faire. Quand j’étais plus jeune je coupais mon portable pour vraiment m’isoler et être concentrée le jour de la course.Sinon j’avais beaucoup de bateaux bleus, mais bon ce n’est pas le jour de la course que je les choisissais ! »

Pour toi l’entraineur c’est quoi ?

« Dur à expliquer, c’est quelqu’un de très important dans la vie d’un athlète et dans sa performance. Moi j’ai eu la chance d’avoir de super entraîneurs entre Bébert et Fred. »

Un mot pour la jeune génération qui aspire à faire du haut niveau :

« C’est difficile mais ça vaut le coup ! N’hésitez pas à vous engager dans ce projet là ! »

Et un pour tes collègues de l’équipe de France qui continuent :

« Je les encourage de tout mon cœur. Je suis toujours avec eux, je pense à eux et je les suivrai sur les saisons à venir !Par exemple quand j’ai vu Paul Graton et Paul Jean l’autre soir à la « soirée des champions du club », je me suis dit que même si je n’étais plus dans la compétition, j’avais vraiment envie qu’ils réussissent !! »

Cecile Vallaeys


Entraineurs

Albert Tobelem dit « Bébert » (à Marseille),

Frédéric Rebeyrol (au Pôle France de Toulouse)

Palmarès

Équipe de France junior en 2004 et 2005,

sélections chez les -23ans en 2006 et 2007, et en équipe sénior de 2008 à 2014.

2ème aux championnats du monde de sprint en 2011 à Augsburg.

2ème championnat du monde classique 2012 La Plagne et 3ème en sprint.

Championne d’Europe de Sprint en 2013 à Bovec, 2ème en classique.

3ème aux championnats du monde de sprint à Solkan en 2013.

3ème aux derniers championnats du monde de sprint à Valtellina en 2014.

S ‘ajoute à ceux-ci de nombreux titres de Championne de France sprint et classique



Catégories :QUE SONT-ILS DEVENUS

Tags:, , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :